Assemblée Générale du PADE /Faible taux de réussite aux examens : le parti pointe du doigt la gouvernance condé.

  • Publiée par Alexis Bongono
  • 28 juillet 2019 16 h 12 min
  • 0

Le Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) que dirige Dr Ousmane Kaba, dénonce les manquements que connaît le système éducatif guinéen. C’était ce samedi 27 juillet 2019 à l’occasion de son assemblée générale hebdomadaire tenue au siège dudit parti à Nongo.
Au cours de cette séance, les débats ont été focalisés sur le faible taux d’admission des examens scolaires 2018-2019.
Selon le coordinateur chargé aux affaires administratives du parti, le faible taux des résultats est dû à la mauvaise politique du gouvernement du secteur éducatif.

« Il y a eu assez de fraudes et on a même enregistré des fautes au niveau du calcul des notes des élèves ce qui a alors entraîné un taux faible de 44 % sur le plan national. En gros, cela signifie clairement que nous sommes en reprise en ce qui concerne les examens d’entrée en 7ème année» a laissé entendre Mohamed Kaba.
Poursuivant son allocution, le coordinateur du Pades est revenu sur ce qu’il qualifie de mauvaise gestion du système par le gouvernement d’Alpha Condé.

«Tout d’abord, nous avons des enseignants qui ne sont pas à la hauteur mais qui malheureusement, continuent d’enseigner nos enfants. Cette situation qui est toujours négligée par le pouvoir en place, reste pourtant très grave pour les enfants et pour l’avenir éducatif de notre pays. Il y a aussi jusqu’à présent des lieux en République de Guinée où il n’y a pratiquement pas d’écoles. Dans ces localités, les enfants se déplacent à plus de cinq (5) kilomètres de distance pour aller étudier où il y a des établissements scolaires. Alors la question qu’on doit se poser est de savoir comment un enfant ayant parcouru une telle distance peut avoir un moral fort à l’écoute de son maître dans la mesure où il passe tout son temps à penser à la même distance qui l’attend au retour sans oublier la pauvreté dans les familles qui fait que les parents trouvent très difficilement de quoi nourrir leurs enfants après l’école? Voici alors en peu de mots, ce qui explique le faible taux de réussite à nos examens nationaux», a expliqué le coordinateur.

 

Pour clore son intervention, Mohamed Kaba a demandé à tous les Guinéens et Guinéennes, d’orienter positivement le destin de la Guinée en 2020 vers le président du Pades Dr Ousmane Kaba.

Précédent «
Suivant »

Journaliste-Reporter 622 50 35 59

Laisser un commentaire