Débats sur la constitution: la CONASOC favorable à l’adoption d’une nouvelle constitution

  • Publiée par Mamadouba Camara
  • 18 juin 2019 18 h 28 min
  • 0

Les responsables de la Coalition Nationale des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CONASOC) ont organisé un point de presse ce mardi 18 juin 2019 à la maison commune des journalistes sise à Kipé dans la commune de Ratoma. Il était question, pour les membres de cette structure de la société civile Guinéenne de donner leur position rapport au débats relatif à l’adoption d’une nouvelle constitution.

Dans une déclaration rendue public par Mme Alice Tounkara membre de cette structure, la CONASOC et alliés se disent favorables à l’adoption d’une nouvelle constitution.

« La CONASOC et ses alliés dans leur vocation de promouvoir l’unité nationale, de la culture de la paix, de la tolérance et la non-violence, de contribuer au renforcement de la démocratie et de l’Etat de droit, de s’investir dans la prévention, la gestion et la résolution des conflits, suivent et observent le débat sur le projet de nouvelle constitution depuis un certain temps. Après consultation aussi bien des personnes ressources que, ses démembrements, se déclarent favorables à l’adoption d’une nouvelle constitution en Guinée, pour résoudre les insuffisances constatées au vue de l’évolution sociopolitique du pays» a-t-elle déclaré.

Poursuivant, Mme Tounkara a indiqué que cette décision s’explique par le fait,  que l’actuelle constitution regorge beaucoup d’insuffisances.

« Les insuffisances de la constitution du 07 mai 2010 sont-elles, quelle ne s’adapte plus à l’évolution sociopolitique et économique de notre pays. Pour illustration, dans le titre 19 de ladite constitution intitulée « des dispositions transitoires » est devenu caduque. Ce titre composé de 8 articles avec des termes, comme CNT, le président de la république par intérim. La constitution actuelle est dénuée de toute légitimité constitutionnelle, une réforme institutionnelle s’avère nécessaire » t-elle argué.

Par la même occasion ajoute-t-elle, «la CONASOC et ses alliés espèrent vivement que les concertations entre les différentes composantes de la sociopolitique se poursuivent pour renforcer l’Etat de droit et de démocratie. La CONASOC et ses alliés entendent pleinement jouer leur rôle par la mise en œuvre d’une observation citoyenne et transparente pendant la période du referendum » a-t-elle souligné.

Pour terminer, la CONASOC et ses alliés invitent encore une fois de plus, les Guinéennes et les Guinéens à faire preuve de patriotisme et d’engagement citoyen pour plus de démocratie, de paix et stabilité, gage de développement économique et social.

 

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

REPORTAGE VIDÉO

TOP 10 DES ARTICLES

PUBLIREPORTAGE