Éducation : les universités privées fermées à Conakry

  • Publiée par Aris Diabaté
  • 18 octobre 2016 17 h 26 min
  • 0

La quasi totalité des universités privées de la place ont fermé leur porte. L’une des raisons principales de cette fermeture est dû à cette orientation que les responsables d’université qualifieraient de fantaisiste et la non régularisation des 4 000 étudiants orientés vers les universités privées en 2014.

A peine ouvertes aux inscriptions et réinscriptions, plusieurs universités privées des la capitale ont arrêté les cours, quelques jours seulement après l’ouverture officielle. De l’Université Koffi Annan, à l’UNISIM en passant par l’UNC, le constant est le même. Portails scellés, devanture remplis d’étudiants, c’est l’image qui se présentait aux premières vues.
Des étudiants trouvés sur place, souhaitent un dénouement heureux de la sitation, afin d’éviter une nouvelle crise entre les responsables d’universités et les autorités éducatives.

Précédent «
Suivant »

Tel: (+224) 622204454

Laisser un commentaire