Électricité : La jeunesse de kankan furieuse contre EDG de Kankan, elle menace de fermer ces locaux à partir de ce mardi

  • Publiée par Guineesynthese
  • 15 juillet 2019 15 h 41 min
  • 0

C’était au cours d’une réunion tenue ce lundi à la maison des jeunes de Kankan que les présidens des bureaux de jeunesse des 27 quarties de la commune urbaine et des jeunes leaders ont maintenu leur position face au vol de carburant survenu à la centrale de l’EDG. Chose qui cause le manque d’électricité dans la ville. Ces jeunes sont en vent débout contre le délestage dans cette ville et ont adressé un mémorandum aux autorités, à la notabilité ainsi qu’aux activistes de la société civile.

Ils projetent ainsi une marche pacifique ce mardi 16 juillet 2019 pour dénoncer ces actes de pillage ou vandalisme. Laminedjan Kaba, le porte-parole des jeunes au près de la direction communale donne les motifs de cette réunion. « Le but de la réunion, c’est un rappel, par ce qu’on avait conclut avec le préfet Aziz DIOP qu’à partir du 15 juillet on veut le courant de 18h à 8h du matin, au cas ou le courant ne venait pas à l’heure indiquée, demain (mardi) on ira voir le préfet pour attirer son attention que la convention n’a pas été respectée donc la décision qui s’en suivra est la fermeture systématique de l’EDG, car le délai donné par Aziz expire aujourd’hui », précise-t-il.

Et de poursuivre, Laminedjan Kada somme « Si le préfet ne réponds pas à nos exigences, nous allons utiliser le plan B et lorsque nous l’appliquions tout le monde va sentir, même si c’est un seul moteur qui fonctionne, nous voulons le courant tous les jours et de 18h à 8h » a-t-il conclut.

La question qui se pose est de savoir si le préfet va se mettre devant les manisfants pour cadenasser la direction de l’EDG jusqu’à la satisfaction de leur principale revendication.

Pour le moment, trois tirailleurs de l’EDG séjournent à la maison centrale de kankan dont le chef central et le directeur adjoint.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire