Justice : Les avocats du RPG arc-en-ciel devant la presse pour faire le point le sur cas Ousmane Gaoual

  • Publiée par Aris Diabaté
  • 4 août 2016 18 h 29 min
  • 0

Les avocats du RPG arc-en-ciel se sont prononcé pour la première fois ce jeudi, 04 Aout sur dossier qui  lie leur client à honorable Ousmane Gaoual Diallo. Ce dernier est arrêté et détenu en garde à vue par la police judiciaire pour appel à l’insurrection populaire, à la menace de mort contre Sanoussy Bantama Sow, ministre conseiller à la présidence, Malik Sankhon, directeur général de la CNSS et Hady Barry, secrétaire général du ministère des affaires étrangères.

Trois jours après l’arrestation de l’honorable Ousmane Gaoual Diallo, les avocats des trois plaignants ont levée l’équivoque sur certaines nuances qui courent dans la cité, concernant l’immunité parlementaire de l’accusé. Selon  Me Mohamed Sampil «  On ne peut pas parler de l’immunité parlementaire d’un député dans un dossier de flagrant délit, cela est explicité par l’article 65 de la constitution et de l’alinéa 3 du code de procédure pénale du pays ».

Les propos du député, n’impliqueront nulle part son parti politique l’UFDG, c’est ce qu’a indiqué  Me Dina Sampil, l’ancien Bâtonnier « Nos clients font la différence entre la personne d’Ousmane Gaoual Diallo et de son parti l’UFDG, alors la plainte déposée n’a rien avoir avec son parti, quand on sait d’ailleurs qu’en matière correctionnelle, les faits sont personnels ».

Ce collectif des avocats du RPG arc-en-ciel comptent aller dans ce dossier jusqu’à la satisfaction de leur clients. Le dossier est déposé par le procureur de la République au près du tribunal de première instance de Dixinn.

Précédent «
Suivant »

Tel: (+224) 622204454

Laisser un commentaire

REPORTAGE VIDÉO

TOP 10 DES ARTICLES

PUBLIREPORTAGE