La jeunesse de kankan demande le départ du préfet Aziz Diop

  • Publiée par Laye Famo Condé
  • 17 juillet 2019 6 h 55 min
  • 0

Les jeunes leaders et les présidents de jeunesse des 27 quartiers de la ville de kankan sont sortis ce matin pour exprimer leur ras-le -bol face à la gestion de l’EDG notamment le vol de carburant que subit l’entreprise depuis belles Lurettes. Ce matin ils se sont dirigés au bloc préfectoral pour rencontrer le préfet Aziz Diop. Devant le préfet et son staff le porte-parole des jeunes en colère a réitéré les mêmes propos comme mentionnés dans le mémorandum qui est la fermeture systématique de l’EDG jusqu’à la satisfaction totale de leurs revendications qui est de donner le courant sans rotation à toute la population de Kankan de 18h à 8h du matin et le départ de l’équipe de la centrale.

En réponse, Aziz Diop préfet de Kankan a dit ceux-ci « j’ai entendu le message de votre porte-parole aujourd’hui là je regrette, j’ai mis la pression sur l’EDG pour que Kankan ait le courant. On a fait les démarches ensemble, nous avons rencontré le ministre de la défense ensemble, j’ai fait le mémo soutenant votre mémo, mais malheureusement et heureusement j’allais vous mentir. J’ai été à l’EDG, arrivé on a vu qu’un des transformateurs du premier groupe est grillé. On ne peut pas fermer l’EDG, il faut que je vous dise la vérité, si on ferme EDG pour une semaine, il faut encore changer de groupe que Dieu nous en garde, deux jours d’arrêt des groupes comme ça c’est fini. Cette vérité d’Aziz n’a pas du tout été consommée par les jeunes qui aussitôt ont scandé haut et fort Aziz  » zéro » tout en demandant son départ pour trahison.

De retour ils se sont dirigés au gouvernorat pour rencontrer le gouverneur de la région, là également, Lamine Kaba porte-parole des jeunes à expliquer le pourquoi de la manifestation à Mohamed Gharé, lui aussi en réponse a déclaré

« j’ai écouté votre compte rendu, la façon dont vous avez narré les faits, si c’est comme ça s’est passé, vous avez raison. Le problème m’a trouvé à Paris c’est sur l’internet je me suis informé’’. Poursuivant, il a joué la carte de l’apaisement. ‘’Kankan n’est pas comme les autres villes de la Guinée si Kankan prend feu, il sera difficile de l’éteindre, je vous demande de vous calmer j’ai écouté vos revendications, toute de suite je vais joindre le ministre Diane, le ministre Cheick Taliby et faire le compte rendu au président de la République et après je vous reviens’’.

Au cours de cette manifestation des jeunes aucun incident n’a été signalé et les jeunes se sont retrouvé à la maison des jeunes pour une concertation à la demande du gouverneur.

 

 

Nous y reviendrons

Précédent «
Suivant »

Journaliste-Reporter 628 62 66 56

Laisser un commentaire