Les forces sociales mettent en doute l’état de santé du président de la République à diriger le pays

  • Publiée par Guineesynthese
  • 25 mars 2019 0 h 10 min
  • 0

Les propos du président de la République ce dimanche 24 Mars 2019 au siège de sa formation politique contre Abdourahmane Sanoh a activé la colère des Forces Sociales de Guinée. A travers un communiqué transmis à notre rédaction, cette branche de la société civile met en doute l’état de santé du président de la République.

Voici l’intégralité du communiqué

En effet, A l’analyse de ces allégations et de ces appels à l’affrontement, il convient  de se poser  la question sur l’état de santé du président de la République. De cette interrogation, les FSG sont en droit d’exiger la publication de son bulletin de santé pour juger de son aptitude de continuer à diriger notre pays pour ces quelques mois qui lui restent de son second et dernier mandat.   

Les Forces Sociales de Guinée réaffirment leur soutien inconditionnel à leur coordinateur national et demandent au procureur de la République de déclencher l’action publique contre le citoyen Monsieur Alpha Condé pour incitation à la violence et à la haine et le tiennent pour responsable de tout ce qui adviendra.

Les Forces Sociales de Guinée (FSG) lancent un appel aux citoyens à se mettre en mouvement et se tenir prêts pour le combat de la sauvegarde des acquis démocratiques chèrement conquis au prix du sang du peuple souverain de Guinée.

Cordialement.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

REPORTAGE VIDÉO

TOP 10 DES ARTICLES

PUBLIREPORTAGE