Les ministres de l’OMVS en conclave à Conakry

  • Publiée par Redaction
  • 16 mai 2017 6 h 52 min
  • 0

La 17e conférence des chefs d’Etat et du gouvernement de l’organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal OMVS se poursuit à Conakry. Après la réunion préparatoire des experts de l’organisation qui s’est tenu les 12,13 et 14 Mai 2017 dans un réceptif hôtelier de la place celle des ministres a aussi démarré ce Lundi dans la capitale guinéenne.

Elle se tient du 15 au 16 Mai 2017, cette rencontre se tient en prélude de la conférence des chefs d’Etat de  l’OMVS qui regroupe 4 pays à savoir la Guinée, Le Mali, La  Mauritanie et le Sénégal.  C’est le ministre du pétrole, de l’énergie et des mines de la Mauritanie Mohamed O.A Vetteh qui a présidé cette réunion, en présence du ministre de l’énergie et de l’hydraulique de la Guinée Cheick Talibé Sylla, Malick Alhousseini Ministre de l’énergie et de l’eau du Mali, Mansour Faye, Ministre de l’hydraulique et de l’assainissement du Sénégal, Seydna Ali Ould Mohamed Khouma, Minitre de l’Equipement et des transports de Mauritanie et du commissaire général de l’OMVS Kabinet Komara.

Cette réunion préparatoire permettra au conseil d’examiner le rapport et le programme d’activités préparés par les différentes structures de l’OMVS : le Haut Commissariat et  les Sociétés de gestions : SOGED Société de gestion du barrage de Diama, SOGEM Société de gestion du barrage de Manatali, SOGENAV Société de gestion pour la navigabilité du fleuve Sénégal, SOGEOH Société de gestion des ouvrages du haut Bassin, entre autre.

Dans son discours de bienvenue le ministre de l’énergie et de l’hydraulique Cheick TALIBY Sylla à souhaité un agréable séjour de travail aux participants en terre africaine d’OMVS. Selon lui il revient à la haute attention des ministres de préparés la 17e  conférence des chefs d’Etat et de gouvernement. Pour ce faire il s’agit d’examiner avec responsabilité, toutes les questions aussi cruciales que récurrentes  de développement auxquelles notre bassin est confronté.

Prenant la parole le haut commissaire de l’OMVS  à dressé le bilan de son organisation de sa prise de fonction en 2013 jusqu’à nos jours. Ce bilan se présente comme suit : l’augmentation de la ligne financière de l’OMVS par les partenaires pour le financement des différents projets en cours et en perspective. L’ensemble des efforts de l’OMVS développé de 2013 en 2016 ont été couronnées par son classement  en 2015 comme premier organisme de bassin au niveau mondial, parmi 84 organismes de bassin dans 148 pays, en reconnaissance de la qualité de ses projets, l’originalité et l’exceptionnelle qualité de la coopération entre ses Etats  membres affirme Kabinet Komara. Selon le Commissaire général cette distinction honore tout à la fois les pères fondateurs de leur organisation, tous les chefs d’Etats successifs et tous les dirigeants qui ont contribué à son évolution, sans oublier l’ensemble de son personnel. Ceci pour leur permettre de poser des jalons décisifs au triple plan de la modernisation de sa structure organisationnelle, de son autofinancement, et de sa résilience au changement climatique conclu  t’il.

Dans son discours d’ouverture le président en  exercice de la conférence des ministres de l’OMVS à mis un accent particulier sur la particularité de cette 17e conférence des chefs d’Etat et de gouvernement. Pour Mohamed O .A Vettah la conférence des gouvernements t est une réunion préparatoire de celle des chefs d’Etat qui s’ouvrira le Mercredi 17 Mai 2017. Tout d’abord nous  ferons le bilan de l’organisation a nos hautes autorités ensuite une orientation nous serons données et nous commencerons a les appliquées.

Précédent «
Suivant »

664 71 82 86

Laisser un commentaire