Relance de l’usine de Fria : l’honorable Hadja Aissata Daffé apporte des précisions!

  • Publiée par Abdoulaye Bella Diallo
  • 20 juin 2017 13 h 47 min
  • 0

Au cours de l’assemblée générale du parti Union des Forces Républicaines (UFR) tenue, le samedi 17 juin 2017, l’honorable Hadja Fatoumata Daffé est revenu sur la loi portant sur la réouverture de l’usine d’alumine de Fria.

A l’entame, la présidente des femmes de l’UFR a fait savoir que les  taxes ont plusieurs effets, « les députés se sont demandé pourquoi ne pas appliquer exactement le Code minier pour la reprise de l’usine de Fria. Mais quelque part on a dit que les taxes ont plusieurs effets, bien sûr qu’il y a le côté financier, mais parfois c’est le côté social qu’il faut voir. Donc, nous savons que cela fait plusieurs d’années que l’usine de Fria est arrêtée et la ville de Fria ne tournait qu’au tour de cette usine ».

Selon Hadja Aissata Daffé, aucune autre activité génératrice de revenue n’était programmé au niveau de Fria. De telle sorte que, dès que l’usine a été fermée tout le monde s’est retrouvé dans la rue. « On retrouvait des ingénieurs qui faisaient désormais des taxi-moto, chacun s’occupait à une autre activité qui ne soit pas lié exactement à sa formation et beaucoup d’écoles privées ont fermés parce que les familles n’étaient plus en mesure d’envoyer les enfants à l’école. Donc vue tous ces aspects-là, nous avons dit qu’il faut donner une seconde chance à cette population. Donc cette fois-ci, c’est le côté social qui a primé sur le côté financier ».

D’enchérir, la députée de l’UFR a aussi fait remarquer qu’une certaine amélioration des revenus des collectivités au niveau de Fria, « est passé de 500 millions à 950 millions pour un départ et à cinq ans on ira à 5 milliards, ça c’est aussi un acquis qu’il ne faut pas oublier. Parce que dans le code minier la chose la plus importante, c’est surtout le contenu local et dans ce contenu il faut voir ici les investissements que l’on fait pour le développement de la localité », souligne honorable Daffé.

Précédent «
Suivant »

Journaliste Reporter 00224 628 52 64 04

Laisser un commentaire

REPORTAGE VIDÉO

TOP 10 DES ARTICLES

PUBLIREPORTAGE