Sékhoutoureya : Le torchon brûle entre Alpha Condé et IKK, son décret déjà sur table

La carte est déjà jouée car le décret est posé sur la table du président Alpha Condé. Ibrahima Kalil Kaba, ministre directeur de cabinet à la présidence de la République n’a plus la voix au chapitre au palais Sékhoutoureya. Longtemps considéré comme le bras droit du chef de l’Etat, IKK comme l’appelle les intimes pourrait être limogés du poste stratégique qu’il occupe depuis quelques années auprès du président Condé.

La discorde  entre les deux hommes ne date pas d’aujourd’hui. À un moment de leur collaboration, il a été rapporté au chef de l’Etat que le jeune directeur de cabinet à des intentions d’être à la tête d’un parti politique. Pour lui aussi, préparer l’après Alpha Condé qui est à son second et dernier mandat. Interpeler par son mentor, le concerné nie les faits et sollicite auprès du président le nom de celui qui a rapporté ses informations.
Par prudence, le locataire de Sékhoutoureya s’éloigne petit-à-petit de Ibrahima Kalil Kaba. Ses propositions sur les questions présidentielles ne sont plus la bienvenue. Malgré les médiations secrètes, difficile pour le chef de l’Etat de jouer au semblant. En aout 2019,  . il signe un décret pour faire venir son ancien directeur de cabinet actuel ministre d’Etat à la défense Dr Mohamed Diané comme chargé des affaires présidentielles. Un décret qui crée un conflit de compétence entre les grands hommes de Sékhoutoureya. Ibrahima Kalil Kaba bien conscient du danger, s’éloigne à son tour de son mentor. Pour lui réconforté, le chef de l’Etat revient à la charge et renforce sa position en le nommant comme président du comité de suivi de l’accord des partenariats stratégiques sino-guinéens.

Sauf changement de dernière minute, Alpha Condé est prêt a posté Ibrahima Kalil Kaba comme ambassadeur de la Guinée auprès de la République sœur du Sénégal. Poste qu’il refuse pour l’heure.

Déjà plusieurs noms circulent dans les couloirs de la présidence pour succéder à Ibrahima Kalil Kaba. Dans nos prochaines publications sur ce dossier, nous vous livrerons quelques noms des caciques du parti au pouvoir qui sont déjà sur la table du chef de l’Etat pour remplacer l’actuel directeur de cabinet à la présidence.

 

 

Précédent «
Suivant »

Journaliste Reporter d'Image 626 02 06 92/669 95 37 01

  • facebook

Laisser un commentaire

REPORTAGE VIDÉO

TOP 10 DES ARTICLES

PUBLIREPORTAGE